menu
Allemagne

Explorer l'Europe: guide des meilleurs itinéraires Interrail de l'été

Lydia

Les beaux jours et le printemps sont le moment idéal pour penser aux vacances. Et celles d’été arrivent justement très bientôt, il est grand temps de penser à ce que vous allez en faire. Que diriez-vous d’explorer l’Europe en Interrail ?

Bon, on le sait bien, les étudiants sont souvent fauchés, mais vous n’êtes pas obligés de faire sauter la banque pour prévoir un tel voyage ! En tant qu’étudiant européen, vous avez la possibilité de profiter du réseau ferroviaire qui relie nos grandes villes et avec Interrail (pour les citoyens et résidents européens) et EUrail (pour les citoyens et résidents non européens), l’Europe est littéralement à portée de main.

Si vous décidez de voyager en train cet été, le plus difficile sera de choisir votre itinéraire. Pour vous aider, nous avons sélectionné les 3 meilleurs itinéraires Interrail à réaliser cet été :

1. Pour sortir des sentiers battus

Parfait pour les étudiants qui ont déjà visité les plus grandes capitales d’Europe et qui aimeraient sortir des sentiers battus

Vous avez deux mois pour explorer le continent, mais vous avez déjà vu les plus grandes villes. Vous êtes tombé amoureux de Paris, vous avez découvert Gaudí à Barcelone et vous avez suivi toutes les routes qui mènent à Rome. C’était génial, mais aujourd’hui, vous rêvez de voir autre chose, quelque chose de nouveau.

Itinéraire : 10 villes – 10 pays

Gand, Belgique> Rotterdam, Pays-Bas> Leipzig, Allemagne> Varsovie, Pologne> Budapest, Hongrie> Belgrade, Serbie> Sarajevo, Bosnie-Herzégovine> Zagreb, Croatie> Bologne, Italie> Lyon, France

Votre voyage commence à Gand, en Belgique, où vous pourrez profiter du Gentse Feesten Festival qui met musique et art à l’honneur durant tout le mois de juillet, avant de rejoindre Rotterdam, la plus grande ville portuaire en Europe. Bien que moins réputée pour sa vie nocturne que sa grande sœur Amsterdam, les lieux où s’amuser et faire la fête ne manquent pas.

Grimpez ensuite dans le train en direction du nouveau hub culturel allemand, dont certains disent qu’il détrône la capitale : Leipzig. Surnommée « le nouveau Berlin » grâce à sa scène artistique florissante, Leipzig est rapidement devenue l’une des villes les plus cool d’Allemagne et si vous avez la chance de vous y rendre avant qu’elle ne soit prise d’assaut par les hipsters, faites un tour au château de Colditz, une ancienne prison de la Seconde Guerre mondiale transformée en auberge de jeunesse. Ne ratez pas l’incroyable Baumwollspinnerei, un ancien moulin à coton qui abrite aujourd’hui plus de 120 studios d’artistes.

A post shared by Franzi (@ohyeahfranzi) on

Il est ensuite temps de dire auf Wiedersehen à l’Allemagne et  cześć à la capitale polonaise, Varsovie. Pendant que vous y êtes, assurez-vous de visiter le musée de l’insurrection de Varsovie pour découvrir l’histoire émouvante de la ville et l’esprit tenace de son peuple pendant la Seconde Guerre mondiale.

À mi-chemin, votre prochaine destination est la belle capitale hongroise, Budapest. Traversée par le Danube, la ville possède une foule de trésors dont le plus notable est sans doute le château de Buda. Si vous aimez découvrir et faire la fête dans des sites abandonnés, passez la nuit au District 7 avant de vous reposer le lendemain dans les eaux des thermes de Széchenyi !

Votre prochaine étape est bien souvent sous-estimée : bien que Belgrade, la capitale serbe, paraisse un peu rude au premier abord, elle mérite que l’on s’y attarde quelques jours. Vous découvrirez en effet qu’elle abrite une vie nocturne des plus trépidantes. Que vous aimiez la techno ou la musique live, les péniches accostées sur la rive de la Sava sont un must absolu où faire la fête toute la nuit.

Après la Serbie, en route pour la capitale historique de la Bosnie-Herzégovine, Sarajevo. Il n’y a pas de meilleur moment pour visiter la ville qu’en été, pendant le centenaire de la Première Guerre mondiale. Visitez le pont latin pour rendre hommage aux morts sur le site de l’assassinat de l’archiduc Franz Ferdinand, événement qui a déclenché la Grande Guerre.

Après une tasse de café bosniaque, sautez à bord d’un train roulant en direction de Zagreb, où vous pourrez commencer votre journée avec un bol de fruits frais au marché Dolac dont la mer de parapluies rouges devra absolument figurer sur votre Instagram.

Après quelques jours passés dans la culture, les arts et la gastronomie, il est grand temps de rejoindre la belle ville italienne de Bologne.

A post shared by Livia (@lamagicav) on

Oui, la sauce bolognaise vient bien de Bologne, pas étonnant donc qu’il s’agisse de la capitale gastronomique de l’Italie. Et pour bien s’en rendre compte, il faut faire un tour au Quadrilatero, un marché dynamique qui regorge d’étals de nourritures et de petits restaurants où manger sur le pouce. 

Et la ville ne se résume pas à cela, Bologne est bien connue pour son Université, chère aux étudiants de toute l’Europe. Fondée en 1088, il s’agit de la plus ancienne université encore en activité. Et pour ceux qui envisagent de grimper la Torre Asinelli pour profiter d’une superbe vue, méfiance ! La légende raconte en effet que quiconque y grimpe durant son cursus n’obtiendra jamais son diplôme !

Enfin, il est temps de partir pour Lyon, une ville classée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Dotée d’une longue tradition des arts culinaires, la ville française est largement considérée comme la capitale gastronomique du pays. Bien qu’il s’agisse plus d’une boucherie que d’un restaurant, la Charcuterie Sibilia offre l’occasion idéale de découvrir les saveurs de la ville, et étant donné qu’elle est la propriété d’une « Mère lyonnaise » (mère de Lyon), soyez sûr d’être entre de bonnes mains.

Une fois que vous aurez dégusté quelques spécialités dans l’un des célèbres bouchons, il est temps de vous dégourdir les pattes en grimpant jusqu’à la basilique de Fourvières. La côte est rude, mais l’effort vaut la peine : de là-haut, la vue est tout simplement superbe.

2. Pour les citadins

Parfait pour tous ceux qui n’ont jamais visité de capitale européenne et qui aimeraient voir les principaux sites en une seule fois.

Ce n’est pas être trop fier que de dire que notre continent est le plus beau au monde, n’est ce pas ?! Pour en être sûr, visitez vous aussi ces villes et ces sites qui font la renommée de l’Europe.

Itinéraire : 10 villes – 7 pays

Milan, Italie> Venise, Italie> Munich, Allemagne> Vienne, Autriche> Budapest, Hongrie> Prague, République tchèque> Berlin, Allemagne> Amsterdam, Pays-Bas> Paris, France> Nice, France

De la Tour Eiffel à Paris au Mur de Berlin, en passant par les Gondoles de Venise et les canaux d’Amsterdam, vous allez vouloir immortaliser chaque instant de votre voyage. Alors chargez la batterie de votre appareil photo, et en route !

Notre itinéraire démarre à Milan, la capitale italienne de la mode. Après une virée shopping, faites un tour au Duomo avant de rejoindre le lac de Côme pour la journée, où vous pourrez peut-être croiser George Clooney (il a une maison là-bas !)

Partez ensuite pour Venise, et faites-nous confiance : il est impossible de ne pas tomber sous son charme. Grimpez dans une gondole, traversez le Grand Canal pour apercevoir la maison du célèbre marchand vénitien, Marco Polo ou empruntez le Pont du Rialto pour rejoindre la Piazza San Marco en passant par le Palazzo Ducale. C’est ici que fût emprisonné le fameux Casanova, avant qu’il ne prenne la poudre d’escampette !

Si vous avez quelques jours devant vous, prenez un vaporetto pour une excursion d’une journée sur l’île de Burano pour voir les maisons colorées aux couleurs vives, ainsi que son incroyable musée de la dentelle. L’île de Murano mérite également un détour.

Prenez ensuite la direction de Munich. Célèbre pour l’Oktoberfest, il serait inconcevable de ne pas faire une pause au Hofbräuhaus beerhall après une balade dans l’Englischer Garten. Et, bien sûr, en dehors de la pléthore de musées à explorer, aucun voyage en Bavière n’est complet sans un petit-déjeuner bavarois, avec une Münchner Weisswurst, une saucisse à base de veau servie avec un prezel Brezn, de la moutarde douce et une Weissbier.

Suivez les traces de Mozart et Beethoven et visitez Vienne, où vous ne serez jamais à court de divertissement. Le palais de Schönbrunn vaut bien une visite avec ses vastes jardins, ses sculptures et son décor décadent, suivi d’une soirée à l’opéra de Vienne. Et tant que vous y êtes, pourquoi ne pas réserver une leçon de Waltz au Tanzschule Elmayer ? Après tout, on a qu’une seule vie !

Deux heures de route plus tard et vous voilà dans la capitale hongroise de Budapest. Découvrez le magnifique château de Buda, faites le tour des marchés avant de finir la journée en admirant les magnifiques ponts illuminés qui enjambent le Danube.

Visitez ensuite la belle ville de Prague, la capitale de la République tchèque. De ses rues pavées médiévales à ses restaurants sur le toit, la magie de Prague vous séduira. Ne manquez pas l’horloge astronomique d’Orloj et explorez les petites allées aux environs de la place de la vieille ville.

Notre septième étape vous emmène à Berlin. Découvrez ses sites historiques, ses spécialités gastronomiques, sa vie nocturne animée et ses bars excentriques : impossible de s’ennuyer dans la capitale allemande qui sera à coup sûr l’une de vos étapes préférées.

Si vous n’êtes pas encore lassé des galeries d’art, des canaux et des cours d’histoire, partez pour Amsterdam. Explorez la ville à vélo comme un local et vous découvrirez qu’elle ne se résume pas à son célèbre quartier rouge et à ses coffeeshops. Pour un regard ouvert sur la créativité de la ville, le musée du sexe est un endroit aussi insolite qu’intéressant. Pour une expérience plus émotive, le célèbre musée d’Anne Frank est un must avant de partir.

Audrey Hepburn a déclaré que « Paris est toujours une bonne idée », alors ce doit être vrai ! Pour une première visite, un tour au Moulin Rouge est un incontournable, tout comme un salut à Mona Lisa au Louvre, l’ascension de la Tour Eiffel et une promenade sur les quais de Seine.

A post shared by ?? (@hautecouturewithr) on

Cet itinéraire emblématique se termine sur la Côte d’Azur, où vous pourrez découvrir la belle ville de Nice. Prenez le soleil sur la Promenade des Anglais bordée de cafés, de palmiers, de plages et de Britanniques ou partez pour une journée à la découverte de Monaco ou bien de Cannes.

3. Pour les férus d’Histoire

Parfait pour les amateurs d’histoire et de culture qui veulent découvrir les merveilles du monde

Voyagez dans le temps pour découvrir les merveilles du monde lors de cette tournée historique en Europe, depuis le site archéologique de Pompéi en Italie jusqu’aux merveilles mythologiques du mont Olympe en Grèce.

Itinéraire : 7 villes – 2 pays

Rome, Italie> Naples, Italie> Brindisi, Italie> Patras, Grèce> Corinthe, Grèce> Athènes, Grèce> Thessalonique, Grèce

Commencez votre voyage dans la ville éternelle en savourant l’une des meilleures glaces de Rome, et visitez bien sûr le Colisée. Faites ensuite une promenade à travers les ruines des palais et des temples au Forum romain avant de contempler le majestueux Panthéon.

Profitez des vues panoramiques du Monumento Nazionale à Vittorio Emanuele II, escaladez les escaliers de la Piazza di Spagna, jetez une pièce dans la fontaine de Trevi et essayez de ne pas perdre votre main dans la Bocca delle Verità.

De Rome, prenez un train pour la ville de Naples et grimpez au sommet du Vésuve pour des vues imprenables sur la vieille ville. Le volcan est encore actif et c’est d’ailleurs lui qui a ravagé la ville de Pompéi en 79 apr J.C: faites-y un tour et voyez comme le site est incroyablement bien conservé.

Partez ensuite à Brindisi pour visiter Cannae, l’endroit où Hannibal a battu l’armée romaine environ 200 ans av. J.-C. et poursuivez votre route à Patras en Grèce pour visiter la ville d’Olympia, connue pour être le sanctuaire des Jeux Olympique qui eurent lieu en l’honneur du grand Dieu des Dieux, Zeus.

Prochaine étape, Corinthe, pour voir les ruines légendaires de Mycènes, avec la tombe d’Agamemnon et la célèbre porte du lion. 

Reprenez le train pour Athènes, le berceau de la civilisation occidentale et lieu de naissance de la démocratie, pour admirer le majestueux temple du Parthénon. Construit sur l’Acropole, ce site est très photogénique, alors n’hésitez pas à dégainer votre appareil photo.

A post shared by Greece (@great_greece) on

Passez quelques jours à rendre hommage à la Déesse Athéna et à sa ville antique en découvrant la multitude de monuments et de musées que la ville a à offrir, avant de terminer votre aventure athénienne en regardant le coucher de soleil depuis la colline d’Areopagus.

Dernier arrêt, Thessalonique, une ville célèbre pour sa collection de trésors romains et byzantins. Visitez la Tour Blanche, l’emblème de la ville qui abrite une exposition sur sa riche histoire, avant de faire la randonnée du mont Olympe, maison mythique des dieux de l’Olympe. Priez pour que Hadès, le Dieu des enfers, ne soit pas chez lui ce jour-là !

Découvrez quel pass est fait pour vous et tout ce qu’il faut savoir sur le pass Interrail. Rassemblez vos affaires et préparez-vous à vivre l’un des meilleurs moments de votre vie. Bon voyage !


Merci d’avoir lu cet article !

Êtes-vous déjà parti pour ce genre de voyage ? Quel itinéraire vous attire le plus ? Donnez-nous votre avis dans un commentaire ci-dessous. Et n’oubliez pas, si vous cherchez un logement étudiant en Europe, rendez-vous sur le site d’Uniplaces !

Thanks for reading this post

Reset Filters