menu
Berlin

11 anecdotes sur Berlin que vous ne connaissiez sûrement pas

Lydia

This post is also available in: Anglais Allemand

Laissez tomber New York, Berlin est la nouvelle ville qui ne dort jamais avec sa population toujours grandissante de 4,5 millions de personnes, dont 3,5 millions sont originaires de… 190 pays différents !

Malgré tout, Berlin reste encore une ville à découvrir. Pleine de secrets et de mystères, la meilleure façon d’apprendre à la connaître est d’explorer ses rues.

Vous êtes nouveau dans la ville ? Voici 11 anecdotes sur Berlin que vous ne connaissiez sûrement pas

1. Berlin, c’est 9 fois la taille de Paris

Avec 12 arrondissements, Berlin est immense. Pour vous donner une idée, elle représente 9 fois la taille de Paris ! Et pour ceux qui sont déjà allés en Thaïlande, elle est aussi vaste que Bangkok.

2. Berlin possède plus de canaux que Venise ou Amsterdam

Quand on évoque les villes sillonnées de canaux, on pense souvent à Amsterdam ou bien à Venise. Pourtant, avec 180 km de canaux connectés par 1700 ponts, Berlin arrive largement en tête des villes bâties sur l’eau en Europe.

D’ailleurs, Berlin possède même plus de canaux que n’importe quelle autre ville du monde. Les rives de la Spree, bordées de plages, de bars et de restaurants, sont d’ailleurs l’un des spots favoris des Berlinois.

3. Berlin a la plus grosse population de Turques en dehors de la Turquie

Vous n’aurez pas à marcher bien longtemps pour trouver la street food préférée des Berlinois : un Döner Kebab. Avec plus de 1000 établissements dispersés dans la ville, pas étonnant que la ville abrite la plus grosse population turque en dehors de la Turquie. Et selon certaines sources, d’Istanbul itself. 

On raconte que le sandwich — ou au moins la version moderne servie avec de la salade et de la sauce — aurait été inventé à Berlin dont les habitants consomment près de 60 tonnes de viande par jour !

4. Berlin consomme 70 millions de saucisses au curry par an

Si vous lisez ceci à l’heure de repas, votre estomac risque bien de gargouiller. Après avoir évoqué les kebabs, parlons maintenant des délicieuses currywurst. Il s’agit de l’emblème culinaire de Berlin, avec 70 millions de saucisses consommées chaque année !

Un musée a même été fondé pour rendre hommage à la saucisse, le Deutsches Currywurst Museum. Jetez un œil à notre sélection de lieux où manger pas cher à Berlin et faites un tour au Konnopke’s Imbiß !

5. Un Berliner est un doughnut, un peu comme JFK quoi

La célèbre citation de JFK « Ich bin ein Berliner » a fait couler beaucoup d’encre, et certains médias à l’époque ont suggéré qu’il se comparait à un… doughnut.

Le Berliner est en effet un doughnut en Allemagne et l’on a reproché à JFK d’avoir commis une erreur de syntaxe en prononçant sa phrase. Certains linguistes affirmèrent que la phrase correcte aurait dû être « Ich bin Berliner », car « Ich bin ein Berliner » signifierait « Je suis un Berliner » et donc, un doughnut. En réalité, les deux formes sont correctes, et JFK ne s’est jamais comparé à un beignet !

6. Il y avait deux murs à Berlin

On pourrait écrire de nombreux articles sur le tristement célèbre Mur de Berlin, mais l’un des détails les plus intéressants est sûrement qu’il y avait en fait non pas un, mais deux murs à Berlin. Situés à 146 m l’un de l’autre, ils étaient séparés par « le couloir de la mort », doté de tours de garde et de soldats qui avaient pour ordre de tirer à vue sur toute personne qui chercherait à s’enfuir.

Ce qu’on ignore souvent également est que beaucoup de Berlinois de l’est ont commencé à souffrir de la maladie du Mur (Mauerkrankheit), un terme qui désigne les manifestations pathologiques survenues à la construction du mur : angoisse, dépressions et tentatives de suicide à répétition.

Enfin, on ne réalise pas toujours que la chute du mur avait déjà commencé à Budapest. 6 mois avant que les premiers Berlinois n’empoignent leur marteau, des fissures commençaient déjà à apparaître.

Et enfin,  la chute du mur est le résultat d’une attaque bureaucratique menée par un politicien du Politburo, Günter Schabowski. Connu pour être l’homme qui a réunifié Berlin en un seul mot, Schabowski a gagné sa renommée mondiale quand, en novembre 1989, il a répondu à une question sur une nouvelle règle qui accordait des passeports aux Allemands de l’Est, leur permettant de voyager, même à l’ouest du rideau de fer. Lorsqu’on lui a demandé quand la nouvelle règle prendrait effet, il s’est gratté la tête et a répondu: sofort. Immédiatement. Sans délai. Et ce fût le cas: en 28 secondes, il mit fin à une fracture vieille de 28 ans.

7. Berlin est l’endroit où Michael Jackson a commis “une terrible erreur”

L’Hôtel Adlon se trouve tout près de la porte de Brandebourg. À première vue, il ne s’agit que d’un simple hôtel de luxe. Pas de quoi en faire un plat, il y en a des tonnes en Europe. Mis à part que celui-ci accueille depuis des années de nombreuses célébrités, parmi lesquelles, Michael Jackson.

Vous rappelez-vous de cette scène effrayante où le Roi de la Pop a voulu présenter son fils à la foule amassée sous sa fenêtre? Personne n’a pu oublier cet instant où il tenait son enfant à bout de bras, au-dessus du vide, sans se rendre compte un seul instant du danger qu’il lui faisait courir. À l’évocation de cet incident, Michael Jackson a dit qu’il avait commis “une terrible erreur”. L’une de celles que l’on aimerait bien pouvoir oublier.

8. Berlin rassemble les meilleures technologies du monde

Dans le quartier de Friedrichstrasse, les Galeries Lafayette disposent d’un distributeur plutôt spécial: on peut y retirer de l’or. Oui, vous avez bien lu, jusqu’à 250g d’or pour être précis.

Et ce n’est pas tout. Si vous vous retrouvez tout à coup à marcher dans la rue pieds nus, aucun souci. Vous n’avez qu’à vous rendre au Fritzclub où se trouve un distributeur à chaussures. Pour seulement 9€, vous repartirez du bon pied!

9. Le système de transport public de Berlin fait 8,7 fois le tour de la Terre chaque jour et près de la moitié se trouve sous terre

Entre les réseaux ferroviaires souterrains, les bunkers construits lors de la Seconde Guerre mondiale, les tunnels d’échappement, les égouts et les caves à pétrole, on estime que 40% des structures de la ville sont en fait souterraines, elles sont presque deux fois plus grandes que celles qui apparaissent à la surface. Beaucoup de bunkers sont maintenant ouverts aux groupes de touristes, programmez-vous une visite et explorez les tunnels secrets, les chambres, les salles de bains et même une salle de travail pour les femmes enceintes.

La leçon d’histoire ne s’arrête pas là. Pendant que vous explorez la ville, si vous ne savez pas si vous êtes dans le côté est ou ouest, cherchez les rails de tramway. Si vous les voyez, c’est que vous êtes à Berlin-Est: les tramways ont été supprimés à Berlin-Ouest après la réunification, remplacés par l’énorme système souterrain que l’on connaît aujourd’hui.

De plus, le système de transport en commun de Berlin, la BVG, fait l’équivalent de 8,7 fois le tour de la Terre chaque jour. On vous l’a dit déjà, la ville est immense !

10. Il y a plus de musées que de jour de pluie dans l’année

180 musées pour 106 jours de pluie exactement. Ne me demandez pas pourquoi cette comparaison, on est bien d’accord, ça n’a rien à voir! Si, peut-être pour vous signifier qu’en cas de pluie, vous aurez toujours de quoi vous occuper…

11. Il y a tellement de gens qui font la fête qu’ils pourraient remplir une petite ville

Et puisque l’on parle de sortir à Berlin, rappelons que la ville est juste un paradis pour les oiseaux de nuit. En fait, ce sont près de 50 000 personnes qui s’éclatent chaque week-end à Berlin, soit la population d’une ville comme Durham au Royaume-Uni ou Grasse en France !

Vous avez décidé de partir en Erasmus à Berlin et vous cherchez un logement étudiant? Découvrez toutes nos chambres et nos appartements à Berlin!


Merci d’avoir lu cet article!

Connaissez-vous d’autres anecdotes sur Berlin? Partagez-les dans un commentaire ci-dessous! Et n’oubliez pas, si vous cherchez un logement étudiant, vous trouverez un grand choix d’appartements, de chambres et de colocations sur le site d’Uniplaces.

This post is also available in: Anglais Allemand

Thanks for reading this post

Reset Filters