menu
France

15 plats à goûter absolument lors de votre Erasmus en France

Lydia

This post is also available in: Anglais Italien

Qui n’a jamais rêvé de partir en Erasmus en France ? Deuxième pays d’Europe à accueillir le plus d’étudiants étrangers après l’Espagne, la France n’en finit plus de faire rêver tous ceux qui aspirent à passer une année passionnante hors de leurs frontières. Les grandes villes sont magnifiques, riches en histoire, culturellement vibrantes et dans toutes se concentre une population étudiante prête à faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Mais la France, c’est aussi LA destination gastronomique par excellence. Lyon, ancienne capitale des Gaules, rayonne aujourd’hui dans le monde entier pour sa cuisine raffinée et avec plus de 600 restaurants étoilés, l’Hexagone ravira tous les amateurs de bonne chère.

Jetez un œil à notre food map et découvrez quelles sont les plus grandes spécialités régionales de la France !

FoodsMap-Fance

1. Le camembert — Normandie

camembert normand uniplaces

Le « Camembert de Normandie », le vrai, est le seul à disposer d’une Appellation d’Origine contrôlée (AOP). Il est fabriqué dans les départements normands avec du lait produit par des vaches laitières dont 50 % au moins doivent être de pure race normande. Pour le fabriquer, on n’utilise que du lait cru qui ne doit subir aucun traitement. Avec le béret et la baguette, c’est le symbole de la France à l’international, on le déguste aussi bien ferme que crémeux.

2. Les crêpes — Bretagne

crepes uniplaces

Cette fine galette constituée de farine, œuf et lait existe depuis la nuit des temps. Les historiens situent son origine aux environs de l’an 7000 av. J.-C. ! C’est au 13ème siècle qu’elle se développa en Bretagne avec l’introduction du sarrasin rapporté des croisades en Asie. On la déguste à table, aussi bien salée que sucrée, en dessert ou en plat principal. Festive, c’est la gourmandise incontournable des fêtes foraines.

3. Les moules-frites — Hauts-de-France

moules frites uniplaces

Constitué de moules cuites accompagnées de frites, c’est le plat typique du nord de la France. Traditionnellement consommées durant la grande braderie de Lille, son origine remonterait à 1875, année où elle fit son apparition à la foire de Liège, en Belgique. De la Belgique au nord de la France, il n’y a qu’un pas et c’est aujourd’hui un plat dont on se délecte avec gourmandise. Accompagné d’une bière, c’est juste divin !

4. Le Paris-Brest — Paris

Paris-Brest_IMG_0876

Le Paris-Brest est une pâtisserie traditionnelle, composée d’une pâte à choux fourrée à la crème, garnie d’amandes effilées. Sa forme est censée représenter celle de la roue d’un vélo : c’est Louis Durand, un pâtissier de Maisons Laffitte qui s’inspira de la course cycliste entre Paris et Brest pour créer son gâteau en 1910.

5. Le Champagne — Grand Est

champagne uniplaces

Ah ! Évoquer la France sans parler du Champagne serait une hérésie ! Ce vin pétillant très réglementé ne peut être produit que dans une région géographique très réglementée, au nord-est de la France. C’est une boisson synonyme de fête ou de célébration, celle qu’il faudra servir absolument lorsque vous réussirez vos examens par exemple !

6. Le Cassoulet — Occitanie

cassoulet uniplaces

Le cassoulet est un plat typique du sud-ouest de la France, dont l’origine remonterait au 14ème siècle, à Castelnaudary. Il s’agit d’un ragoût à base de haricots secs et de viande, il tient son nom de la cassole en terre cuite dans laquelle il mijote de longues heures avant d’être servi. C’est un plat copieux, que l’on mange plutôt en hiver.

7. La quiche lorraine — Grand Est

quiche lorraine uniplaces

Originaire de la Lorraine, cette quiche est l’une des plus cuisinées et des plus consommées en France. Chaude ou froide, elle est sur tous les buffets et de tous les pique-niques. Notifiée dans les livres de cuisine depuis le 15ème siècle, elle est composée d’une pâte brisée ou feuilletée, d’œufs, de crème fraîche et de lardons. À goûter absolument, c’est un véritable régal !

8. Le jambon de Bayonne — Nouvelle-Aquitaine

jambon bayonne uniplaces

Difficile de se distinguer parmi ses voisins espagnols et italiens, grands producteurs de charcuterie. Pourtant, ce jambon cru, salé et séché, spécialité des pays du bassin de l’Adour a su se démarquer au fil des siècles pour sa texture fondante et sa saveur délicate. On le consomme nature, enroulant du melon ou de la pastèque, en omelette ou en piperade.

9. Le gratin dauphinois — Rhône-Alpes–Auvergne

gratin dauphinois uniplaces

L’origine de ce gratin de pommes de terre remonte au 18ème siècle, lorsqu’il fut servi à l’occasion d’un dîner offert aux officiers municipaux de Gap par Charles-Henri, Duc de Clermont-Tonnerre. La recette prévoit des pommes de terre à chair ferme, de l’ail, du lait, de la crème fraîche et des épices. Il accompagne à merveille un rôti ou un plat de viande.

10. Les huîtres — Nouvelle Aquitaine

huitres uniplaces

Au Moyen-Age, on la cueillait sur le littoral pour l’expédier à Rome où elle était fortement appréciée. Il faut attendre le 17ème siècle pour que se développent les premières cultures aménagées sur la côte atlantique. Ce mollusque bivalve peut être repoussant de prime abord, mais arrosé d’un trait de jus de citron ou de vinaigre d’échalotes, il constitue un plat de choix, que l’on retrouve sur toutes les tables lors des fêtes de fin d’année.

11. Le bœuf bourguignon — Bourgogne–Franche-Comté

© Jun Seita

© Jun Seita

Le bœuf bourguignon est constitué de viande de bœuf cuisiné au vin de Bourgogne, garni de champignons, oignons et lardons. C’est un plat familial traditionnellement servi le dimanche, mais on le trouve aussi à la carte des restaurants de la région, accompagné de carottes, de pâtes ou de haricots verts.

12. Le clafoutis aux cerises — Nouvelle-Aquitaine

Clafoutis_cerises uniplaces

Originaire du Limousin, le clafoutis aux cerises est un gâteau traditionnel composé de cerises recouvertes d’un appareil à flan. De présentation rustique, il ne peut rivaliser avec les plus belles tartes aux fruits. Vous le trouverez donc rarement dans les vitrines des pâtisseries, mais il est souvent proposé à la carte des restaurants, en dessert du jour.

13. La Flàmmeküeche — Grand-Est

Flàmmeküeche uniplaces

La tarte flambée, ou Flàmmeküeche en alsacien, est composé d’une fine pâte de pain recouverte de crème fraîche épaisse et garnie d’oignons et de lardons. Rapidement cuite au four à pain, on la trouve majoritairement en Alsace, d’où elle tire son origine. C’est un plat simple et familial, un peu dans l’esprit de la pizza italienne.

14. La tarte Tatin — Centre-Val de Loire

tarte Tatin uniplaces

Miam… délicieuse tarte Tatin, sans doute l’une des meilleures pâtisseries françaises ! Une fausse rumeur attribuait la création de cette tarte aux pommes caramélisées et renversées aux sœurs Tatin, qui auraient accidentellement placé les pommes en premier dans le moule, avant de les recouvrir de pâte. C’est en réalité Louis Vaudable, propriétaire de Maxim’s à Paris qui en serait le créateur. Cette délicieuse tarte est un classique des restaurants, on la sert tiède accompagnée d’une boule de glace à la vanille ou d’un peu de crème fraîche.

15. La tarte tropézienne — Provence-Alpes-Côte d’Azur

Une ultime gourmandise pour finir cette sélection des meilleures spécialités culinaires françaises : la tarte tropézienne est un gâteau composé d’une brioche fendue dans la largeur, garnie de deux crèmes. La recette exacte, composition du pâtissier Alexandre Micka, est secrète. De passage dans la région, arrêtez-vous à l’une des boutiques « La Tarte Tropézienne » où vous pourrez déguster le gâteau original.


Merci d’avoir lu cet article!

Connaissiez-vous toutes ces spécialités françaises ? Laquelle vous tente le plus ?

N’oubliez pas, si vous cherchez un logement étudiant pour votre Erasmus, rendez-vous sur notre plateforme Uniplaces. Nous avons des logements à Paris!

Sauf mention contraire, toutes les images sont issues de banques gratuites et libres de droit.

This post is also available in: Anglais Italien

Thanks for reading this post

Reset Filters