menu
Allemagne

17 plats à goûter absolument lors de votre Erasmus en Allemagne

Lydia

Si vous partez en Erasmus en Allemagne, vous goûterez tôt ou tard à la gastronomie du pays. On associe généralement l’Allemagne aux saucisses et à la bière,  mais bien que délicieux, la cuisine allemande est en réalité bien plus variée que cela.

Jetez un œil à notre food map et découvrez tout ce que l’Allemagne a de meilleur, région par région.
FoodsMap-Allemange

1. Haricot vert, poire et lard (Schleswig-Holstein)

Voici un plat réputé dans la partie nord autour du Schleswig-Holstein, de la Basse-Saxe, du Mecklenburg-Vorpommern et de Hambourg. Les trois ingrédients sont servis ensemble en ragoût, avec des pommes de terre.

A post shared by Gerit (@levper) on

2. Labskaus (Hamburg)

Le Labskaus est un plat de pommes de terre au bœuf  et de betterave rouge consommé en Allemagne du Nord. Le Labskaus allemand est servi sur des tranches de pain et se compose principalement de pommes de terre cuites et de corned-beef, avec des harengs, des oignons, des betteraves et des œufs frits.

A post shared by Mark Far Away (@mark5man71) on

3. Matjesfilet mit Speckstippe (Mecklenburg-Vorpommern)

Ce plat typique du nord de l’Allemagne est composé de harengs marinés servis avec des haricots verts au bacon et des oignons. C’est un plat très populaire en Allemagne, auquel on dédie même une fête chaque année, la Matjefest, qui se déroule au mois de mai sur la côte de la mer du Nord.

4. Quark mit Leinöl und Kartoffeln (Brandenburg)

Ce plat copieux et savoureux est en réalité une sauce, à base de quark – un fromage caillé – auquel on ajoute des herbes et de l’huile de lin. On le sert traditionnellement avec des pommes de terre cuites à l’étouffée. À la base, il s’agissait d’un plat réservé aux pauvres, mais sous l’influence souabe, elle a gagné en popularité et est aujourd’hui considérée comme une véritable spécialité de la cuisine saxonne

A post shared by Jana Weber (@gesundmitzukunft) on

5. Bremer Knipp (Bremen)

Le Knipp est une sorte de porridge accompagné de viande. Spécialité de Brême et de certaines régions de la Basse-Saxe, c’est un plat populaire fabriqué à base d’avoine, de porc et de bœuf, assaisonné de sel, poivre et de piment. On le sert avec du pain ou des pommes de terre cuites à l’eau, du concombre, de la citrouille, de la purée de pomme ou des betteraves.

A post shared by pegecafe (@peterlandman2) on

6. Pinkel mit Grünkohl (Niedersachsen)

La Pinkel est une petite saucisse originaire du nord de l’Allemagne. On la sert avec du chou vert, des pommes de terre, de la moutarde et de la viande fumée. C’est un plat nutritif et particulièrement consistant. 

7. Linseneintopf (Sachsen-Anhalt)

Le Linseneintopf est une soupe dont il existe des déclinaisons dans le monde entier. En Allemagne du Nord, la recette prévoit des lentilles, des légumes, des pommes de terre coupées en dés, du bacon, et des saucisses de porc. Dans certaines régions, on ajoute du sucre et du vinaigre à la sauce. 

A post shared by Christian Burkard (@burkard13) on

8. Currywurst (Berlin)

Le grand classique allemand. Le currywurst est un plat de saucisse servie entière ou en tranches, recouverte de sauce tomate et de curry. On la trouve dans tous les foodtrucks, dans les snacks et même prêt-à-emporter dans les supermarchés, c’est un plat très populaire. Chaque année, près de 800 millions de saucisses au curry sont avalées en Allemagne ! 

9. Pfefferpotthast (Nordrhein-Westfalen)

Cette recette simple nous vient de Dortmund, où se déroule même le festival du Pfefferpotthast chaque année en septembre. Il s’agit d’un plat de bœuf mijoté un peu semblable au goulasch, mais sans tomate ni poivron. Au lieu de cela, on utilise des feuilles de laurier, du clou de girofle et du poivre. Une recette apparue dans la ville en 1378 !

10. Speckkuchen (Hessen)

Il s’agit d’une sorte de quiche à base de farine de seigle, on en trouve principalement au nord du pays, elle est très populaire dans les parcs d’attractions. Sur la pâte, on étale un mélange d’œufs et de crème fraîche avec des poireaux, du lard coupé en dés et des épices. 

A post shared by @gelis_lieblingsdinge on

11. Thüringer Rostbratwurst (Thüringen)

La Thüringer Bratwurst est une saucisse de porc, mais elle peut aussi être fabriquée à partir de veau ou de bœuf. Elle trouve son origine des siècles auparavant en Thuringe, où elle est très répandue. Le premier musée de la saucisse a ouvert en 2006 à Holzhausen près Arnstadt. Oui, il n’y a que les Allemands pour ouvrir un musée dédié à la saucisse !

A post shared by Jens Oehring (@oerni72) on

12. Quarkkeulchen (Sachsen)

Il s’agit de crêpes à base de quark, de pommes de terre, d’œufs et de farine. On les sert avec de la confiture ou de la compote. C’est le casse-croûte idéal à grignoter lorsque l’on se promène dans les traditionnels marchés de Noël allemands.

A post shared by Kyra Wasner (@kyrawasner) on

13. Sauerbraten (Rheinland-Pfalz)

Le Sauerbraten est une viande bœuf servie marinée dans une sauce aigre-douce. C’est un plat comparable à notre bœuf bourguignon, on le sert avec des pâtes, des légumes verts ou des pommes de terre.

A post shared by Christina (@cmd143xx) on

14. Dibbelabbes (Saarland)

Le Dibbelabbes est un plat de pommes de terre que l’on mélange avec de la viande séchée ou une saucisse fumée, de l’oignon et des œufs. On peut également ajouter de l’ail ou du poireau et on le sert accompagné d’une purée de pomme ou d’une salade d’endives.

A post shared by Carsten Pilger (@carsten_p_) on

15. Maultaschen (Baden-Württemberg)

Les Maultaschen sont une spécialité culinaire souabe, il s’agit de ravioles rectangulaires farcis d’un mélange de viande hachée, oignons, et épinards. Selon la recette, d’autres ingrédients peuvent être ajoutés. On les sert soit en soupe avec une salade de pomme de terre, soit revenus à la poêle avec des oignons ou des œufs brouillés.

16. Schwarzwälder Kirschtorte (Baden-Württemberg)

La Forêt-Noire est l’un des gâteaux allemands les plus populaires. Les ingrédients de base comprennent biscuit au chocolat, crème, cerises et copeaux de chocolat en décoration. Son nom viendrait de la Forêt Noire qui se trouve au sud-est de l’Allemagne bien que son origine ne soit pas clairement établie. 

A post shared by Betti Na (@b_ett_ina) on

17. Weißwurst mit Brezel (Bayern)

La saucisse blanche bavaroise est l’un des plats phares de l’Oktoberfest. C’est le sel qui lui donne cette couleur blanche et on la consomme traditionnellement avant midi, au marché ou dans les pubs, avec de la moutarde douce, des bretzels et une bière blanche. Une sorte de brunch allemand, en sorte.

Découvrez également 11 plats à goûter lors d’un Erasmus au Portugal ainsi que 17 spécialités espagnoles à découvrir lors de votre Erasmus en Espagne !


Merci d’avoir lu cet article !

Connaissez-vous d’autres spécialités allemandes à ajouter à cette liste ? Partagez-les dans un commentaire ci-dessous ! Et n’oubliez pas, si vous cherchez un logement étudiant, vous trouverez des appartements à Berlin et des chambres à Munich sur le site Uniplaces.

Thanks for reading this post

Reset Filters