menu
Découvrir

12 types de personnes que l'on croise toujours en soirée

Lydia

This post is also available in: Anglais Espagnol Italien Allemand

Le Champion, le Caïd, la Meilleure Amie ou encore la Reine de la Soirée… on les a tous croisés au moins une fois en boite!

1.Le Champion

Nightlife Stereotypes: The Champ

Le Champion, c’est le mec qu’on croise toujours en soirée. Il est parfait, à la fois cool et branché, toujours bien sappé, toujours joyeux, excité, prêt à faire la fête. Sa bonne humeur perpétuelle est aussi enivrante qu’une vodka-pomme. On se demande parfois s’il a une vie en dehors de la Fac et des soirées en boite ou s’il passe son temps à enchainer les deux. Aucune importance, il est parfait, il est beau, il a la classe et on l’envie tous. Bref, c’est un Champion.

2.Le Loup Solitaire

Nightlife Stereotypes: The Lone Wolf

C’est le type qui n’avait jamais bu une goutte d’alcool et qui se met à agir subitement d’une façon vraiment incroyable. Il a pratiquement perdu l’usage de la parole, mais il garde la tête haute et parvient à réclamer à boire à grand renfort de gestes et de sons inaudibles. Le spectacle décadent et drôle qu’il offre lui évite cependant d’être viré par le videur. Il est seul, mais n’a pas l’air perdu ni de s’ennuyer pour autant. Bien au contraire, il a l’air de s’amuser, bien qu’étant totalement beurré.

LoneWolf

3.Le Caïd

Nightlife Stereotypes: The Entertainment King

Le mec cool, mais qui énerve un peu. Il connait le DJ personnellement. Si, vraiment. Il l’a connu tout petit, avant qu’il ne devienne célèbre et a tout plein d’anecdotes à vous raconter sur lui. C’est même lui qui l’a aidé à démarrer sa carrière, tiens! Il parle fort, il se la raconte, mais étonnamment, il se tait lorsque des membres du staff passent près de lui. Il pourrait presque être convaincant s’il n’avait pas cet air juvénile et vous êtes pratiquement sûr que sa barbe n’est pas une vraie. Impression confirmée lorsque, en sortant fumer une clope peu avant minuit, vous l’apercevez en train de grimper dans la voiture de sa mère qui est venu le chercher.

4.L’Auto-Destructeur

Nightlife Stereotypes: The Self-Destructor

C’est le mec qui sort avec un groupe d’amis, habillé d’un tee-shirt, d’un jean et des mocassins qu’il porte probablement au bureau. Il démarre doucement, parce qu’après tout, on n’est que le 15 du mois et que son budget n’est pas illimité. Puis soudainement, il craque et se jette sur une quinzaine de tequila d’affilé, tout en envoyant des textos désespérés à son ex. Pour autant, tout se termine bien à la fin, car bien que l’auto-destructeur soit fort pour se mettre dans un état lamentable, il est aussi capable de rentrer tout seul. Propre, quoi.

SelfDestructor

5.La M.A.T, Meilleure Amie des Toilettes

Nightlife Stereotypes: The Toilet Best Friend

Vous êtes-vous déjà demandé qui était cette fille dans les toilettes? Elle avait l’air d’être dans un état d’ébriété avancé (comme vous), sa coiffure n’était plus vraiment au top et ses talons hauts semblaient être un véritable instrument de torture. Mais pendant les 5 prochaines minutes, elle est devenue votre meilleure amie, celle avec qui vous avez échangé des paroles profondes à propos de la vie, de l’amour, de l’univers. Vous avez fait quelques selfies, avant de vous séparer pour toujours, chacune reprenant le cours de sa vie.

6.Le Bizarre

Nightlife Stereotypes: The Creepy Old Bloke

Il est assez beau mec, ou il pourrait l’être, s’il n’était pas trempé de sueur, ou à moitié à poil. Il a l’air absolument terrifiant au premier abord, avec ses yeux vitreux et son air de maniaque. Plus tard, cependant, vous découvrirez qu’il s’agit juste d’un mec normal à la recherche d’un bon moment, comme tout le monde. Pas un méchant, quoi.

CreepyBloke

7.Le Sobre

Nightlife Stereotypes: The Radically Sober

Ce mec n’a pas besoin d’un verre pour passer un bon moment, et il vous le rappelle à chaque fois que vous en reprenez un. Son anneau de nez sur-dimensionné scintille dans la nuit, tandis que vous vous demandez pourquoi il porte ses lunettes de soleil à l’intérieur. Son jean est si moulant qu’il semble avoir été cousu sur lui et il se mêle à la foule en gesticulant d’une manière bizarre. Ce mec aurait bien besoin de se détendre un peu et pourquoi pas de se prendre une bonne cuite, justement.

8.La Cougar

Nightlife Stereotypes: The Cougar

Typiquement, une femme qui fréquente les boites à la recherche d’un minet avec qui s’amuser. Elle est habillé d’une façon un peu trop exubérante pour son âge, mais elle semble bien l’assumer. Elle est maquillée jusqu’aux bouts des ongles, en bref, elle aime se faire remarquer. C’est une femme sûre d’elle et le petit mec qui tombera entre ses griffes n’aura bien qu’à se tenir!

9.La Reine

Nightlife Stereotypes: The Queen

La Reine est belle, flamboyante, et tient remarquablement bien l’alcool quand on pense à toute la vodka qu’elle a déjà ingurgité. Son maquillage tient la route jusqu’au petit matin, et sa robe reste tout aussi impeccable. En plus, elle est sympa. Bref, elle a tout pour que vous la détestiez cordialement, mais vous n’y arrivez pas. Au contraire, vous aimeriez vraiment qu’elle soit votre pote!

10.Le Joker

Nightlife Stereotypes: The Wildcard

Le plus dangereux de tous les ivrognes. Un peu comme un boite de chocolat, on ne sait pas à quoi s’attendre. Le Joker peut arriver à l’heure ou bien avec deux heures de retard, et vous servir une sombre histoire pour s’excuser. Il peut aussi bien passer une soirée tranquille que la finir à se battre avec le premier abruti qui passe. En gros, c’est le mec qui anime la soirée, mais pas toujours dans le bon sens du terme.

Wildcard

11.Le Passif

Nightlife Stereotypes: The Lurker

C’est le type qui passe sa soirée adossé à un mur, avec toujours la même bouteille de bière à la main. Il regarde ce qu’il passe tout autour de lui, d’un oeil un peu vide. Il pourrait aussi bien rentrer et passer la soirée avec son chat, mais non, il reste là, à regarder. Il s’ennuie clairement mais n’a pas envie d’être ailleurs pour autant.

12.Le Mec Ivre

Nightlife Stereotypes: The Puker

Lui, on le croise inévitablement à chaque fois qu’on quitte la boite. A sa gauche se trouve une substance liquide à l’odeur nauséabonde. Il devait être bien habillé en début de soirée, mais ce n’est plus vraiment le cas à cet instant précis. Quand vous lui demandez si tout va bien, il vous répond en levant le pouce, car lever la tête ou même parler lui demanderait trop d’effort. On peut dire qu’il a passé une nuit d’enfer!

Puker

Article invité écrit par Xceed, une application qui aide les étudiants Erasmus à dénicher les meilleures boites et les meilleures soirées en Italie et en Espagne.

Grâce à notre partenariat, profite d’un crédit de 5€ à dépenser lors de ta prochaine soirée ! Il te suffit de télécharger l’application en suivant le lien ci-dessus et en utilisant le code UNIPLACES5.

Et n’oublie pas! Si tu souhaites partir étudier à l’étranger, tu peux remporter un semestre de loyer gratuit en participant à la Bourse Uniplaces!

Uniplaces Scholarship 2016


Merci d’avoir lu cet article. N’hésite pas à le partager, il peut peut-être intéresser quelqu’un autour de toi?
Inscris-toi à notre newsletter pour ne plus rater aucun article! Jette ensuite un oeil sur le site d’ Uniplaces.com, tu trouveras de nombreux logements étudiants disponibles à  Londres, Madrid ou Lisbonne. Nous sommes présents dans 40 villes en Europe et bientôt davantage!

This post is also available in: Anglais Espagnol Italien Allemand

Thanks for reading this post

Reset Filters